atelier.png

BMA BRODERIE

"La réminiscence est comme l'ombre d'un souvenir" Joubert
 

 

 

Je me suis souvent questionnée sur l’inconscient, la mémoire, les souvenirs, c’est donc naturellement le point de départ que j’ai choisi pour mon projet en BMA broderie. A partir d'une recherche plastique j'ai souhaité représenter ce thème abstrait: La mémoire pure, celle qui est détaché de l'action présente. J'ai cherché à interpréter les souvenirs, oniriques ou oubliées, ramenant à la conscience. Selon Sigmund Freud, l'inconscient s'exprime dans les rêves, les pulsions et les fantasmes.

 

 Comment peut-on donner forme à ce qui est enfouit dans notre inconscient ? Quels codes graphiques peuvent nous permettre de mettre des images sur les souvenirs ?

 

Mes recherches textiles vont traduire la libération des mémoires prénatales à travers le rêve, les rappels de l'enfance à travers les objets témoins (photographie) et la perte de mémoire à travers la maladie (Alzheimer).

 

J'ai diversifié les expérimentations plastiques afin de créer une technique de broderie atypique, hybride en cherchant et en inventant mes propres fournitures. Je m'inspire d'Angelika Arendt et de Mary Button pour leurs créations sculpturales. Je cherche à faire de la broderie une œuvre en trois dimensions. L'usage de matériaux naturels montre ma volonté de réalisme et créé mon propre langage en broderie. Je me suis beaucoup attardé sur la matière d'oeuvre et aux sens qu'elle implique.

 

Le courant des "mythologies personnelles" est un mouvement artistique dans lequel je me reconnais. Je m'inspire principalement de mon expérience et de mes émotions tel ces artistes, ils mettent en scène leurs propres vies à travers leurs réalisations. C’est une tendance qui apparaît au début des années 1970, où l’interrogation sur la perception du monde et sur ce qui nous entoure occupe une place prédominante dans l’art contemporain.


Je souhaite moi aussi  transposer l’intimité de mon quotidien pour atteindre le personnel. On retrouve très souvent chez les artistes contemporains une référence aux scènes primitives qui nous construisent. De ce fait le contenu de l’œuvre échappe ainsi au moi narcissique pour devenir universel. Parler de mythologie personnelle revient à tenir compte des interrogations que pose l’artiste à la société dans laquelle il vit.

 

 

Je vais donc m'inspirer de mon expérience personnelle et professionnelle, mes peurs, mes propres souvenirs et mon milieu familial pour être le plus sincère dans mon projet.

 

 

 

 

« L’art de dévoiler sa vie de tous les jours. »

EPREUVE BRODERIE

EPREUVE BRODERIE

Dossier artistique Lycée Octave Feuillet Paris

Alizée Mordillat

alizeemordillat@gmail.com

06.34.15.08.39